Captations des Interventions École d'été 2017

Avec l'aimable accord des intervenants sur l'École d'Été PANORisk 2017 voici les vidéos des interventions par ordre d'apparition dans le programme. 

Clémence ALASSEUREnergy risk management, application to electricity

Clémence ALASSEUR, Executive Director à EDF – FIME Finance for Energy Market Research Center.

Résumé : The liberalization of electricity sector is accompanied by creation of dedicated markets where counterparties can exchange electricity with other market players. This represents new opportunities but also new risks as the price at which the electricity is sold/bought on the market is variable. Indeed, the revenues of electricity producers and providers is therefore indexed on market prices of electricity. Let’s point out that these risks were already existing for thermal assets because prices of gas or coal have long been quoted on international markets. In this context, electricity players have then to measure the financial value of their portfolio and also to assess the level of risks around it in order to forecast their expected revenues. They also can take actions to reduce the financial risk though hedging, i.e. by using financial options or forward markets which gives the opportunity to fix the price of coming production or consumption.

The main objectives are:

  • To understand electricity markets organisation and their fundamentals in order to model them efficiently for risk management purpose.
  • To identify the main financial risks an electricity player is facing and also the typical methods and indicators to quantify them.
  • To describe the financial models proposed for typical productions assets as thermal plants and storage assets.

Pablo WINANTChoix de portefeuille stratégique: théorie, méthodes de résolution et application.

Pablo WINANT, Bank of England :

Florian PELGRIN Financial and health risks during the life cycle.

Florian PELGRIN, Professeur à l'EDHEC Business School et affilié à l'Institut Louis Bachelier.

Romuald ELIEThéorie des incitations dynamiques.

Romuald ELIE, Actuaire certifié et Professeur à l'University Paris-Est Marne-la Vallée.

Résumé : La théorie de contrats modélise la façon dont deux entités négocient et s'engagent à certaines actions dans un environnement économique aléatoire. Cette théorie a émergée dans la littérature économique dans les années 70, lorsqu'il est paru clair que la théorie de l'équilibre général ne permettait pas de résoudre ces questions, intrinsèquement caractérisées par l'asymétrie d'information entre les deux entités considérées. Comme le dit Bernard Salanié: "les clients connaissent mieux leurs goûts que les entreprises, les entreprises connaissent mieux leurs coûts de fonctionnement que les gouvernements et chaque agent effectue des actions qui sont a minima partiellement observables".

Ce type de problème Principal-Agent a principalement été considéré dans un cadre statique ou à temps discret, donnant lieu à des cadres d'étude pour lesquels les calculs explicites sont trop souvent inaccessibles. L'étude de ces problèmes en temps continu a été initiée par Holmstrom et Milgrom dans les années 1980. Holmstrom a d'ailleurs obtenu l'année dernière le prix Nobel d'économie pour ses travaux en théorie des contrats. Leur approche a été remise au gout du jour et étendue par Y. Sannikov il y a une dizaine d'année. Depuis 2 à 3 ans, la communauté mathématique du contrôle optimal stochastique a commencé à s'emparer de cette problématique pour y apporter un cadre mathématique d'étude rigoureux  et en étendre le cadre et les principaux résultats. Cette intervention présente les principales avancées mathématiques et économiques récentes sur ce thème, son potentiel de complémentarité avec la théorie des jeux à champs moyen, ainsi que des applications potentielles dans le secteur de l'assurance, la finance ou la transition énergétique.

PANORisk remercie particulièrement la MSH Ange-Guepin pour l'enregistrement et le montage vidéo de ces sessions.